MIT blackjack team perce les secrets du Blackjack


Qui n’a jamais rêvé de connaitre la méthode infaillible pour gagner au Blackjack ? Si patience et maîtrise sont des points non négligeables, il faut aussi faire preuve d’intelligence et surtout… savoir compter les cartes ! Le Mit blackjack team a réussi à combiner tous ces points pour gagner une fortune à ce jeu de cartes.

L’histoire du Mit blackjack team

Tous les joueurs souhaitent trouver le meilleur moyen pour remporter le gros lot au Blackjack. C’est au MIT aux États-Unis qu’un groupe d’étudiants surdoués spécialisés dans les jeux de casino, surtout le Blackjack, ont trouvé la solution. Durant les années 90, ces étudiants ont mis au point une technique parfaite pour gagner de grosses sommes à chaque partie. Ayant compris que le Blackjack est le seul jeu où il est possible de battre les casinos, ils ont créé une méthode combinant les stratégies de base du Blackjack, un décompte des cartes et un suivi du mélange de ces dernières.

Reposant sur la division du travail, cette technique nécessite la coopération de plusieurs personnes capables de la comprendre, mais surtout de l’utiliser. Le groupe initial d’étudiants a donc décidé de recruter d’autres personnes parmi leurs condisciples. Une fois les bons participants sélectionnés, ils se sont dirigés vers les casinos de Las Vegas pour mettre en pratique la véracité de leur technique. Pour être sûr de gagner le maximum d’argent, les membres du Mit blackjack team se sont divisés en plusieurs groupes comprenant un Back-Spotter (Détecteur caché), un Spotter (Détecteur), un Gorilla (Gorille) et un Big Player (Gros Joueur). Chacun de ses participants a un rôle spécifique, mais un but commun : compter les cartes et remporter le plus d’argent possible.

Le déroulement de la partie

Dès l’arrivée du groupe dans un casino, le Back-Spotter se met en place afin de repérer les tables où il sera facile de gagner. Toutefois, il n’est pas obligé de s’assoir à l’une d'entre elles pour cela. Une fois qu’il est sûr qu’il est facile de gagner, il fait signe au reste de l’équipe. Le spotter entre alors en scène et commence le décompte des cartes. Dès qu’il se rend compte que les probabilités de gagner sont excellentes, il en informe ses équipiers. Vient ensuite le Gorilla. Son rôle est de miser de grosses sommes à chaque instant, mais seulement sur des tables où il peut gagner. Le Gorilla peut jouer à la même table qu’un Big Player. Le rôle de ce dernier est de miser de grosses sommes tout en comptant les cartes et en suivant le mélange des cartes fortes. Durant toute l’opération, l’équipe emploie des codes pour signaler aux autres l’avancée des cartes durant la partie.

Jeu, set et match

La méthode mise au point par les étudiants a été un vrai succès, aussi ils ont continué de jouer pour gagner. Cependant, les sociétés chargées de repérer les fraudeurs et autres compteurs ont commencé à se méfier. Le fait de voir des étudiants dépenser des milliers de dollars a attiré leur attention. Pour attraper les contrevenants, les sociétés ont augmenté la surveillance dans les casinos et se sont procuré des livres avec photo recensant les étudiants des États-Unis. C’est ainsi, qu’ils ont repéré les compteurs du MIT et que leurs aventures ont pris fin. Cependant, ils ont tout de même pu amasser des millions de dollars.

Une méthode appréciée

L’aventure de la Mit blackjack team a inspiré plus d’une personne. En 2008, un film reprenant les faits et intitulé « Las Vegas 21 » est sorti. Si cette expérience a prouvé que le comptage de cartes permet de gagner au Blackjack, il faut savoir que cette méthode est très complexe. Heureusement pour les joueurs en ligne ou dans la vraie vie, de nombreux sites Internet proposent des grilles de probabilité aidant à compter et à prévoir les cartes qui sortiront du jeu.