Compter les cartes au blackjack : une stratégie légale ?


On dit que pour assurer un gain potentiel au blackjack, il faut apprendre quelques-unes de ses stratégies, apprendre par cœur ses tableaux de probabilités ou encore améliorer son comptage des cartes. D’ailleurs, un dénombrement efficace permet d’augmenter les chances de gain en faveur du joueur. Par contre, cette opération implique de rester conscient des types de cartes qui ont été joués, tout en adoptant un système de comptage de cartes en particulier.

Histoire du comptage des cartes

Durant plusieurs années, les casinos avaient l’avantage sur les joueurs à hauteur de 5%, lorsque ces derniers jouaient au blackjack. Par contre, dans les années 50, tout changea en l’avantage des joueurs, après la publication d’un article intéressant sur l’impact des probabilités sur le déroulement du jeu de blackjack, qui était, jusqu’à lors, complètement relié à la chance et au hasard.

Roger Baldwin, un brillant mathématicien, a publié un court article intitulé « Stratégie optimale pour le Blackjack », pour le compte du « Journal of American Statistical Association ». Il y étala les premières stratégies de base du blackjack pour mettre en avantage les joueurs. Mais, il a fallu attendre jusqu’aux années 60 où Edward Thorp plaça les premières bases du comptage des cartes dans son livre « Beat the dealer ».

Le comptage des cartes, est-ce légal ?

Après la découverte du comptage des cartes, les casinos sont devenus beaucoup plus vulnérables devant des joueurs experts qui maitrisent leur jeu. Donc, plusieurs règles du jeu furent modifiées, mais rien n’a été officialisé jusqu’à aujourd’hui.

Tout ce qu’on peut dire c’est que le comptage des cartes n’est ni légal ni illégal, puisqu’il n’y a aucune loi qui stipule que vous ne pouvez pas utiliser votre cerveau pour gagner au blackjack. Mais, les casinos se réservent le droit de vous bannir du jeu.

Comment compter les cartes au blackjack ?

Le comptage des cartes se base sur des probabilités en prenant en compte toutes les cartes jouées. Ainsi, le joueur pourra décider du mouvement à effectuer par la suite en fonction des cartes qui restent dans le sabot. Ainsi, plusieurs systèmes furent établis pour faciliter cette méthode comme le système du Hi-low qui ne nécessite pas de se souvenir des différentes cartes jouées, mais juste de leur attribuer une valeur entre 0,1 ou -1.

Le système du Hi-low est le plus simple pour compter les cartes, puisqu’il consiste à compter des points et non pas de mémoriser les cartes jouées, en leur donnant une valeur parmi les 3 précédentes. Au tout début de jeu, vous êtes à 0. Ensuite, en fonction des cartes tirées, vous ajoutez une valeur. D’ailleurs, les As et cartes dont la valeur est 10 comptent pour -1. Les cartes 7, 8, 9 comptent chacune pour 0. Les cartes 2, 3, 4, 5 et 6 comptent chacune pour +1. Le total obtenu à la fin est appelé Running Count. Il faudra le transformer en True Count en le divisant par le nombre de jeux restants.

Lorsque le total est élevé, plus le joueur a l’avantage de gagner et peut augmenter sa mise. Si le total est autour du 0, on ne rien en conclure. Par contre, lorsqu’il est faible, il est conseillé d’opter pour de faibles mises ou d’abandonner le jeu.